Messages entre Nabilla et Thomas: elle tombe dans le piège qu’elle a elle-même creusé


L'accusée serait cbien la coupable
L'accusée serait cbien la coupable

L’accusée serait bel et bien la coupable! En effet, les messages échangés entre Nabilla et Thomas sont la preuve qu’elle soit bien l’auteur des faits, elle aurait poignardé son compagnon selon les enquêteurs.

Du moment que l’enquête est en cours, Nabilla et Thomas ne peuvent pas se voir. La police judiciaire suspecte que la jeune brune soit celle qui a poignardé Thomas Vergara dans la nuit du 6 novembre dernier. Ce n’est pas la première fois que Nabilla est suspectée puisqu’une affaire qui remonte à 2014 tend à l’accusée d’être à l’origine des violences.

D’ailleurs, elle aurait infligé à son compagnon en août 2014 des coups de couteau dans le dos. Une affirmation appuyée par RTL. D’ailleurs, les enquêteurs sont certains que l’ex chroniqueuse de Touche pas à mon Poste est à l’origine de ce nouvel soi-disant « accident ». En effet, des nouvelles preuves infirment les versions données par les deux stars.

Mise en examen dans cette affaire pour « violences volontaires avec arme sur concubin », la bimbo est prise au piège! Un piège qu’elle a elle-même creusé puisque des messages entre les tourtereaux ont été découvert. Des messages ont été envoyés depuis le portable de la mère de Thomas afin de brouiller les pistes, il dit : « Je sais bien que tu n’as pas voulu me faire de mal ». Il a ajouté ensuite »Je t’ai déjà pardonné, je t’aime ».

Pour encore aggraver le cas de sa fille, la mère de Nabilla Benattia a contacté la mère de Thomas Vergara pour  demander à ce que Thomas soit indulgent avec Nabilla car sa fille n’a jamais voulu le tuer…

Nabilla aurait bien blessé Thomas
Nabilla aurait bien blessé Thomas

Previous Coupe de France: FC Metz vs Stade Brestois 29 en direct sur Eurosport et streaming internet dès 19h45
Next La consommation du café serait-il efficace pour la prévention du cancer de l’endomètre?

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *