Pour éviter un excès de poids, profitez du sommeil


La relation entre sommeil et obésité
La relation entre sommeil et obésité

Une relation positive entre manque de sommeil et obésité a été exposée auparavant. A présent, l’analyse scientifique «sommeil – nutrition» INVS/MGEN tend à confirmer ce rapport.

Tout le monde sait que le manque de sommeil n’est jamais favorable à notre santé mais ce qui n’est pas très connu, c’est que ce manque impact également notre corps ou plus précisément notre courbe de poids. La corrélation entre un excès de poids et une courte durée de sommeil a été exposé brièvement mais les personnes n’y ont pas vraiment accordé d’importance.
Aujourd’hui, il est impératif que cela change pour la simple raison que l’obésité est un fléau à combattre. Dans cette perspective, l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) a réalisé avec la MGEN une étude annuelle en se référant à un échantillon de 50.000 personnes.

A l’occasion de la 15e Journée du sommeil, 27 mars, on découvre alors que le manque de sommeil favorise le grignotage, on ne distingue plus le bon aliment du mauvais. De plus la fatigue en rajoute une couche puisque le corps n’est plus capable de métaboliser les graisses ou les sucres.Comme l’explique le Dr Joëlle Adrien, présidente du conseil scientifique de l’INSV:«Si on ne respecte pas son sommeil, le comportement alimentaire et le métabolisme sont perturbés».
L’étude révèle que les risques d’obésité sont plus élevés chez les petits dormeurs, il est de 50% chez les hommes et de 34% chez les femmes.

Obésité
Obésité

 

Previous Prévention du cancer: Kelly Osbourne sur les pas d'Angelina Jolie
Next EN DIRECT / Stade Français - ASM Clermont Top 14 à partir de 14h35 sur Canal+ (28 mars)

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *