Homosexualité en chine : un choc électrique pour en venir à bout ?!!


Un-tribunal-de-Pékin-a-ordonné-une-clinique-psychiatrique-de-verser-une-indemnité-à-un-homosexuel
Un-tribunal-de-Pékin-a-ordonné-une-clinique-psychiatrique-de-verser-une-indemnité-à-un-homosexuel

Un tribunal de Pékin a ordonné une clinique psychiatrique de verser une indemnité à un homosexuel pour avoir administré des chocs électriques dans une tentative de lui rendre hétérosexuelle, dans une décision sans précédent vis à vis ce qu’on appelle la thérapie de conversion.

Le plaignant, un homme gay ayant le nom de Yang Teng, a dit qu’il se sentait traumatisé quand il a reçu les chocs après avoir été informé d’avoir des pensées sexuelles impliquant des hommes.

M. Yang, qui utilise également le surnom Xiao Zhen, a déclaré la clinique Xinyu Piaoxiang a été condamnée à lui verser 3 500 yuans (690 dollars) et de poster des excuses publiques sur son site internet.

Le tribunal de Pékin a ordonné aussi qu’il n’était pas nécessaire d’administrer les chocs puisque l’homosexualité n’a pas besoin d’un traitement.

«Je vais prendre ce verdict et le montrer à mes parents afin qu’ils puissent voir qu’un tribunal chinois a déclaré que l’homosexualité ne est pas une maladie mentale», a-t-il dit.

Des photos d’un document détaillant la décision de ce verdict, le premier du genre en Chine, ont été partagées sur les médias sociaux.

L’homosexualité a cessé d’être classé comme un trouble mental en Chine en 2001, mais l’intolérance généralisée envers les gays et les lesbiennes est toujours une réalité évidente dans la société chinoise.

Les militants pour la cause ont salué le cas sans précédent de M. Yang comme un important pas en avant.

En mai dernier, un jeune de 19 ans militant des droits des homosexuels dans la province centrale du Hunan a été arrêté pour avoir organisé une manifestation de 100 personnes que la police décrit comme «illégal».

Plus tôt cette année, un avocat dans la même province fait les manchettes quand il a annoncé qu’il poursuivait des fonctionnaires pour avoir refusé sa demande d’établir une ONG des droits des homosexuels.

Homosexualité en chine
Homosexualité en chine

Previous Légaliser le cannabis pourrait rapporter 2 milliards d'euro pour la France
Next L'écrivain Paulo Coelho propose 100 000 dollars pour acheter les droits de «The Interview»

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *