Légaliser le cannabis pourrait rapporter 2 milliards d’euro pour la France


Légaliser le cannabis pourrait rapporter 2 milliards d'euro
Légaliser le cannabis pourrait rapporter 2 milliards d'euro

Une étude du think tank libéral Terra Nova, révélée par Le Monde, montre que la dépénalisation du cannabis pourrait réduire les coûts de la répression et sa légalisation rapporterait même près de 2 milliards d’euros à la France par an.

Selon les conclusions de l’étude réalisée, la consommation de cannabis pourrait être limitée plus efficacement grâce à une approche mois répressive. Les auteurs de cette étude estiment tout d’abord que « La politique de répression est en échec en France » avant de suggérer trois propositions hypothétiques qui permettraient d’encadrer la dépénalisation, ou la légalisation du cannabis.

Pourtant, malgré son arsenal législatif, la France est (avec le Danemark) le pays européen où l’usage du cannabis est le plus répandu. Un Français sur trois en a fait l’expérience – un collégien sur dix et deux lycéens sur cinq –, tandis que 550 000 personnes en consomment quotidiennement. Bref, la politique répressive en vigueur est inefficace. En outre, elle est coûteuse, car elle mobilise une part significative de l’activité de la police (interpellations et gardes à vue) et de la justice, pour une dépense publique évaluée à 500 millions d’euros par an. Enfin, la prohibition a favorisé le développement d’un marché clandestin de type mafieux.

Terra Nova propose la « légalisation du cannabis dans un cadre concurrentiel », qui aurait pour effet de faire baisser son prix mais de faire augmenter le nombre d’usagers quotidiens de 71%. Cette hypothèse inclue l’augmentation des dépenses de santé, mais aussi une réduction des dépenses publiques. L’Etat pourrait réaliser une économie de 2,2 milliards d’euros, mais dans le cadre d’un impératif sanitaire, les auteurs du rapport jugent que le scénario précédent « présente les meilleures garanties en termes de contrôle de la prévalence et de protection des populations les plus vulnérables ».

Cannabis
Cannabis

Previous 70 ans après son exécution, George Stinney a été innoncenté
Next Homosexualité en chine : un choc électrique pour en venir à bout ?!!

6 Comments

  1. Avatar
    sarah
    25 décembre 2014
    Répondre

    Le Colorado vient de faire le bilan sur l’impacte de la légalisation du cannabis intervenue en 2012, résultat :

    – La consommation n’a pas augmenté,
    – Les accidents de voiture sont en baisse,
    – Le chômage est en net recul grâce à tout les emplois nouvellement créés,
    – La criminalité et la délinquance sont en baisse,
    – Les caisses de l’Etat se remplissent,
    – L’argent des taxes sert a construire des écoles et a faire de la prévention au prés des jeunes,
    – Les taxes ont permis à l’Etat de baisser les impôts des citoyens du Colorado,
    – Les dealers ont migré vers les Etats qui pratiquent encore la prohibition,
    – Les consultations en hôpital psychiatrique n’ont pas augmenté.

    Le bilan est largement positif et les prédictions des prohibitionnistes sont loin de se réaliser.

    • Avatar
      Jacques-Pierre Bernard
      25 décembre 2014
      Répondre

      Bonjour,
      Voici les infos que j’ai sur ce qui se passe au Colorado :
      « …Les résultats pourtant déjà flagrants de cette légalisation dans des états comme le Colorado sont catastrophiques :
      Ø  Il y a maintenant couramment des enfants de 4 ans addicts à la marijuana !!!
      Ø  Pour halloween, la police a mis en garde les parents suite à une distribution aux enfants de bonbons trempés dans de l’huile de cannabis (qui contient plus de 60% de THC).
      Ø  De plus en plus d’accidents amènent les enfants comme les adultes à l’hôpital suite à des intoxications inattendues : ils ne savaient pas qu’ils avaient mangé des cookies à la marijuana !
      Ø  La criminalité n’a pas baissé, bien au contraire : les cartels de la drogue se sont adaptés, se sont renforcés, les cultivateurs mexicains font pousser du pavot et les cartels inondent maintenant les Etats Unis avec de l’héroïne… sans que le marché du cannabis ait diminué tandis que le trafic de la marijuana entre le Mexique et les Etats Unis se fait maintenant dans les deux sens !
      Ø  Face à ces conséquences désastreuses, les états voisins ont même traîné le Colorado en justice car ils ne respectent pas les lois fédérales concernant les stupéfiants… »

      • Avatar
        sarah
        26 décembre 2014
        Répondre

        Tout ce que vous avancez ici est faux, on voit bien que vous venez de tous inventer car le bilan officiel du Colorado il suffit de taper « Colorado bilan » dans actualité et vous tombez direct sur tout les articles qui relatent le bilan officiel du Colorado qui est celui que j’ai énoncé. La seule chose vrai c’est que les Etats voisins qui pratiquent encore la prohibition portent plainte contre le Colorado car tout les dealers du Colorado ont migré dans les Etats voisins puisqu’au Colorado il sont désormais au chômage technique puisque personne ne veut de leur herbe illégale fournit par les cartels mexicains, ils partent donc la vendre là où c’est encore interdit, du coup il y a encore plus de dealer dans les Etats qui n’ont pas légalisé, mais c’est de leur faute, ils n’ont cas faire pareil que le Colorado s’il veulent se débarrasser des dealers.

      • Avatar
        sarah
        26 décembre 2014
        Répondre

        Pour ce qui est des enfants et des bonbons le Colorado a suite a quelques incidents a décidé d’interdire tout les bonbons et comestibles susceptibles d’être confondus, les incidents concernant les bonbons et les enfants ne devrais plus se reproduire désormais. Il est normal qu’il y ai quelque ajustement a faire, n’oublions pas qu’il sont pionniers! En revanche tout ce que vous dite sur les cartels et la criminalité est totalement faux, les cartels mexicains sont en crise car ils ont perdu le marché partout où c’est désormais légal, et la criminalité a bel et bien baissée depuis la

  2. Avatar
    sarah
    25 décembre 2014
    Répondre

    La science à démontrer que le cannabis et beaucoup moins nocif pour le cerveau que l’alcool et s’il a été classé comme stupéfiant, c’est tout simplement sous pression de l’industrie pharmaceutique qui ne voulais pas qu’une plante qui a entre autre le pouvoir de soigner le cancer l’empêche de vendre toute les saloperie chimiques dont elle gave la population. Si l’interdiction du cannabis avait un fondement logique, on aurait aussi interdit le tabac, l’alcool, la mal bouffe, le sucre qui font tous infiniment plus de mal à la santé que le cannabis et c’est scientifiquement prouvé.

  3. Avatar
    Jacques-Pierre Bernard
    25 décembre 2014
    Répondre

    Hum ! Pas sûr du tout que cela rapporte tant ! En effet, chaque consommateur ou presque va réaliser sa propre culture de plants pour sa propre consommation.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *