Ebola: le partenariat de Merck – NewLink Genetics, un nouvel espoir


Le partenariat de Merck - NewLink Genetics
Le partenariat de Merck - NewLink Genetics
Dans le cas où le résultat des tests effectués s’avère positif, un vaccin contre l’Ebola sera commercialisé. Le développement et la commercialisation seront effectués par le partenariat Merck – NewLink Genetics.

En début de semaine, le laboratoire américain Merck et la société de biotechnologie NewLink Genetics ont fait part d’une importante nouvelle. Les deux groupes vont coopérer afin de mettre au point un vaccin contre le virus Ebola. Si les tests s’avèrent concluants, ce vaccin sera distribué par le groupe pharmaceutique et la société de biotechnologie.
Selon l’accord formulé par les deux entreprises, c’est Merck qui aura des droits exclusifs sur le vaccin et les éventuels produits dérivés. La collaboration des deux sociétés ne s’arrête pas à la commercialisation ou la fabrication mais s’étend à la recherche d’autres traitements contre l’Ebola. Pour le côté financier de ce partenariat, Merck va devoir verser 30 millions à NewLink dès la prise d’effet de l’accord de coopération et 20 millions au début des tests d’efficacité. En tout, le laboratoire américain déboursera 50 millions de dollars.
Pour ce qui est de ce vaccin, il a été initialement mis au point par l’Agence de la santé publique du Canada (PHAC) et serait en ce moment analysé dans le cadre de tests cliniques de phase 1. Pour ce qui de la phase 3, la dernière phase avant demande de mise sur le marché, si tout va pour le mieux sera lancée début 2015.

 

Un vaccin pour traiter l'Ebola
Un vaccin pour traiter l’Ebola

 

Previous Champions League: Match Arsenal vs Borussia Dortmund en direct streaming sur beIN Sports 2 dès 20h45
Next Feyenoord Rotterdam vs FC Séville: Un match à voir en direct sur beIN Sports Max 5 dès 19h

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *