Adidas: Un bond du bénéfice 2013 de 49%


Adidas
Adidas

Adidas a annoncé mercredi un bond de son bénéfice net en 2013, qui lui a permis d’augmenter son dividende. L’équipementier sportif allemand compte sur le Mondial de football au Brésil pour accélérer l’allure en 2014.

Le groupe de Herzogenaurach (sud-est) table cette année sur un bénéfice net compris entre 830 et 930 millions d’euros, soit en hausse par rapport à 2013, et vise une amélioration de sa marge opérationnelle, selon un communiqué.

« D’un point de vue opérationnel, il ne fait aucun doute que 2014 va être une année réussie pour nous. Portés par notre rôle dominant lors du Mondial 2014 de football, nous allons générer une croissance » des ventes comprise en 5 et 10% hors effets de changes, a commenté le patron du groupe, Herbert Hainer, cité dans ce communiqué.

Effets monétaires

AdidasAdidas prévient toutefois que ses performances cette année devraient, comme en 2013, être affectées par de forts mouvements sur les changes.

En 2013, le groupe a dégagé un bénéfice net en hausse de 49% à 787 millions d’euros (959 millions de francs), inférieur toutefois à son objectif d’atteindre un résultat compris entre 820 et 850 millions d’euros.

Mais « Adidas a fait face à une dépréciation de son goodwill (écarts d’acquisitions) et enregistré une charge avant impôts de 52 millions d’euros au 31 décembre 2013 », explique le groupe. Sans cet effet exceptionnel en fin d’année, le bénéfice net annuel a grimpé de 6% sur un an à 839 millions d’euros, fait valoir l’équipementier sportif.

Recul des ventes

En 2013, le groupe a par ailleurs dégagé un chiffre d’affaires en baisse de 3% à 14,5 milliards d’euros, affecté par l’euro fort, mais a fait état d’un bénéfice opérationnel en hausse de 31%, à 1,2 milliard d’euros.

Sur le seul quatrième trimestre, Adidas a enregistré un bénéfice opérationnel de 45 millions d’euros, contre une perte nette de 239 millions d’euros un an plus tôt. « Nous avons terminé 2013 avec un quatrième trimestre exceptionnellement fort », s’est réjoui M. Hainer, dont le mandat a été prolongé mardi de deux ans, jusqu’en mars 2017.

Le groupe va proposer le versement à ses actionnaires d’un dividende de 1,50 euro par action au titre de 2013, contre 1,35 euro pour 2012, soit une hausse de 11%.

Previous Red Bull Air Race 2014: des scènes à vous couper le souffle
Next L'Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn rappellent leurs ambassadeurs du Qatar

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *