Les restes de la fillette, disparue fin août pendant un mariage en Isère, ont été retrouvés mercredi en fin d’après-midi sur les indications du principal suspect, Nordahl Lelandais.

Dans la nuit du 26 au 27 août 2017, Maëlys, 8 ans, avait disparu alors qu’elle assistait à un mariage avec sa famille à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Sa famille l’a cherchée durant une heure avant d’alerter les gendarmes. Après des mois d’enquête, des heures de garde à vue et la découverte progressive d’indices, le procureur de la République de Grenoble a finalement confirmé que Nordahl Lelandais était passé aux aveux.

L’ex-soldat Nordahl Lelandais, 34 ans, a reconnu avoir tué Maëlys de Araujo « involontairement », sans donner de détails. Les deux étaient des invités à un mariage.

Nordahl Lelandais a accepté de coopérer avec la police après que de minuscules traces de son sang sous les tapis de sol du coffre de sa voiture ont été retrouvés.

Devant les juges, mercredi dernier, il a donné des explications à ses multiples trajets. Après avoir emmené Maëlys dans sa voiture, puis l’avoir tuée, il a déposé son corps près de sa maison. Il est retourné au mariage pour revenir par la suite chez lui afin qu’il récupére le corps. Il est ensuite allé le déposer dans la forêt, dans le massif de la Chartreuse.

Nordahl Lelandais a déclaré qu’il « s’est débarrassé du corps » et a présenté ses excuses aux parents de la jeune fille, a déclaré le procureur de Grenoble Jean-Yves Coquillat.

Les recherches ont repris jeudi pour tenter de retrouver le reste du corps. L’ancien militaire devra de nouveau être entendu pour faire la lumière sur les nombreuses zones d’ombre de la nuit du drame

Gendarmerie Nationale - France
Gendarmerie Nationale – France

Previous Tunisie: Un groupe arrêté pour avoir planifié un vol à "La Casa de Papel" ?
Next Ce que l'on sait de Nikolas Cruz, l'auteur de la fusillade dans un lycée de Floride

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *