Le chômage tue! C’est prouvé!


Hausse du chômage et celui des suicides
Hausse du chômage et celui des suicides

On ne peut nier l’impact négatif qu’a le chômage sur le moral, c’est ce qui explique le lien entre la hausse du chômage et celle du nombre de suicides. D’ailleurs, d’après une récente étude de l’Inserm, près de 600 cas pourraient être attribués à la hausse du chômage. 

On ne peut nier l’impact négatif qu’a le chômage sur le moral, c’est ce qui explique le lien entre la hausse du chômage et celle du nombre de suicides. D’ailleurs, d’après une récente étude de l’Inserm, près de 600 cas pourraient être attribués à la hausse du chômage.

Le fait d’être au chômage et y rester un bon bout de temps impacte négativement le moral. Fragile, la personne envisagerait même de se suicider. C’est ce que nous pouvons constater du résultat d’une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire . L’analyse en question a remarqué des liens entre la hausse du chômage et celle du nombre de suicides.

S’intéressant à « l’association par sexe et âge entre les taux de suicide et de chômage en France métropolitaine entre 2000 et 2010 », les auteurs ont observé que le taux de décès par suicide s’amplifie avec le taux de chômage et plus encore que près de 600 suicides pourraient être attribués à la hausse du chômage observée en France entre 2008 et 2010.
Se penchant sur ce rapport en se référant au sexe, les auteurs ont constaté que ce rapport entre chômage et suicide était plus prononcé chez les hommes que chez les femmes.

 

Le chômage affecte le moral
Le chômage affecte le moral

Previous Le robot de la Nasa envoyé sur Mars se fait vieux, sa mémoire flanche
Next Sentez-vous la fatigue et une envie plus importante de manger durant l'hiver ?

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *