Carla Bruni ne connaît pas la crise !


Carla Bruni Sarkozy
Carla Bruni Sarkozy

Ancien mannequin reconverti dans la musique, Carla Bruni est également une femme d’affaires redoutable. En effet, nos confrères de L’Express se sont intéressés aux « contrats en or » de l’épouse de Nicolas Sarkozy. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ses affaires se portent bien, voire même très bien !

Si Nicolas Sarkozy s’est retiré du monde de la politique après les élections présidentielles de 2012, son épouse, Carla Bruni est quant à elle de retour sur le devant de la scène musicale avec un nouvel album intitulé Little French Songs, paru en 2013. Un retour gagnant, si l’on en croit nos confrères de L’Express qui rapportent que « depuis son départ de l’Elysée, l’ex-première Dame n’a jamais gagné autant d’argent« .

En effet, dans son nouveau numéro paru en kiosques aujourd’hui, mercredi 17 septembre, l’hebdomadaire s’intéresse « aux contrats en or » de la chanteuse. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Carla Bruni est une vraie femme d’affaires.

Pour son grand retour musical, l’ancienne première dame n’a pas hésité à changer de maison de disques. Exit Naïve qui avait produit ses trois premiers albums, Carla Bruni a rejoint en 2013 le label Barclay, qui appartient à la major Universal Music.

Selon les informations de L’Express, la chanteuse aurait touché une avance de 1,069 million d’euros. « Pour toucher ce cachet, Carla Bruni-Sarkozy est redevenue cogérante de sa société d’édition musicale Teorma« , un poste qu’elle avait abandonné en 2008, lors de son arrivée à l’Elysée. Créée en 2003, l’entreprise de Carla Bruni n’a jamais connu un tel chiffre d’affaires. Seul petit bémol : les ventes d’albums, qui sont loin d’atteindre les 2 millions d’exemplaires de Quelqu’un qui m’a dit. Pas de quoi inquiéter toutefois la chanteuse. Si sa société reconnaît qu’ « il est peu probable que les avances d’Universal soient recouvertes« , elle enregistre un bénéfice de 392 000 euros. Un bénéfice qui pourrait encore augmenter dans les années à venir avec le nouvel album de la chanteuse, prévu pour 2015, ainsi que les nombreuses collaborations de la chanteuse.

Chanteuse, Carla Bruni est également depuis 2013 égérie pour la marque de luxe italienne Bulgari, et ce, le temps de deux campagnes publicitaires. Un nouveau contrat qui lui a permis de toucher la somme de 2,15 millions d’euros. Nos confrères de L’Express révèlent que suite à ce contrat, l’ancienne première Dame a fondé une nouvelle entreprise, Castagneto, du même nom que le château familial cédé en 2009, et dont le but est « l’exploitation, à titre exclusif, de l’image, de la voix, du nom, et, plus généralement, des droits de la personnalité de Madame Carla Bruni [notamment] dans le domaine du mannequinat« . Castagneto a d’ores et déjà enregistré un bénéfice de 1,098 million d’euros.

Carla Bruni Sarkozy
Carla Bruni Sarkozy

Previous C1: Match FC Barcelone vs APOEL Nicosie en direct streaming sur beIN Sport Max 5 à partir de 20h45
Next Leonardo DiCaprio nommé messager de la paix pour l'ONU

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *