Crise cardiaque et AVC: Raisin, Ananas et fraise combattraient la détérioration des cellules


Crise cardiaque
Crise cardiaque

Une nouvelle étude scientifique britannique démontre que la malonate de diméthyle permet de réduire la détérioration des cellules chez la souris après une crise cardiaque ou encore un AVC.

Le malonate de diméthyle, un composé que l’on trouve dans certains fruits comme le raisin, les fraises ou l’ananas serait capable de réduire les dommages cellulaires suite à une attaque cardiaque ou encore à un AVC. Ce sont des chercheurs qui ont fait une batterie de tests sur des souris. Les résultats de cette étude scientifique ont été publiés dans la revue médicale Nature.

Pour arriver à ces résultats, les scientifiques de l’Université de Cambridge, de Rochester, de l’University College London (Angleterre), et de Glasgow (Ecosse) ont adopté des souris comme échantillon et ont tenté de comprendre quelles substances chimiques étaient produites par les reins, le foie, le cœur et le cerveau lors d’une ischémie provoquée par un arrêt cardiaque ou par un AVC.

Les chercheurs ont remarqué que les niveaux de succinate augmentent et sont multipliés par 3 à 19 selon la durée de l’ischémie. Mais quand le sang circule à nouveau, tout rentre dans l’ordre. Les scientifiques ont constaté que chez la souris, le malonate de diméthyle est capable de réduire l’ augmentation des niveaux de succinate lors d’une ischémie cardiaque et diminue les dommages cellulaires.

Crise cardiaque et AVC: Raisin, Ananas et fraise combattraient la détérioration des cellules
Crise cardiaque et AVC: Raisin, Ananas et fraise combattraient la détérioration des cellules

Previous Basket Pro A: Match Gravelines-Dunkerque vs Pau Orthez en direct sur Canal+Sport dès 20h50
Next Ce que vous avez raté lors de la BlizzCon 2014

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *