40 mille manifestants appellent à la dissolution de l’ANC et du gouvernement


Plus de 40 milles manifestants au Bardo
Plus de 40 milles manifestants au Bardo

Nul ne peut nier l’écroulement cuisant qu’est en train de connaitre la période transitoire de la Tunisie post-révolution. Les tunisiens croyaient aux changements qui allaient apporter monts et merveilles, mais malheureusement le pays et la révolution ont pris une toute autre tournure et de jour en jour l’espoir d’une vie meilleure est en train de disparaitre.

Armée tunisienne
Armée tunisienne

Le parti au pouvoir s’est accaparé le pouvoir et pays en a vu de toutes les couleurs durant ces deux ans, de la mainmise sur les lieux de prière aux agressions des journalistes, des déboires de l’assemblée Constituante ( ANC ) illégitime depuis le 23 octobre 2012, en passant par les assassinats politiques venant même aux attaques terroristes sur nos militaires qu’a connu et connait Djebel Châambi, et la dernière attaque en date contre 8 soldats commandos de l’armée tunisienne qui relève d’une atrocité inimaginable et qui a choqué tous les tunisiens était la goutte qui a fait déborder le verre, pour voir le pays déjà chaud bouillant après l’assassinat de Mohamed Brahmi, plonger dans un embrasement sans précédent.

En effet, la Tunisie, pratiquement dans toutes les régions du pays du nord au sud en passant par le centre connait un mouvement de protestation énormes réclamant le départ immédiat des islamistes et leurs alliés (on recense pas moins de 40000 manifestants présents au Bardo hier devant le siège de l’ANC).

Les manifestants scandaient des slogans appelant à la dissolution de l’ANC et toutes les institutions nées dans cette assemblée, le gouvernement y compris.

Le sit-in ouvert qui a commencé vendredi dernier suite à l’assassinat de Mohamed el Brahmi continue devant le siège de l’ANC au Bardo.

La Troïka à leur tête Ennahdha pensait tout détenir par la diffusion de la peur mais voila que le peuple est en train de se révolter à nouveau !

Plus de 40 milles manifestants au Bardo
Plus de 40 milles manifestants au Bardo

Previous Syrie: L'UE lève l'embargo sur les armes pour les rebelles
Next Le ministère des affaires religieuses lance des menaces via sa page Facebook !

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *