Massacre de Garissa: Arrestation de six suspects en relation avec les Shebab islamistes


Massacre de Garissa - Kenya
Massacre de Garissa - Kenya

La police kényane a arrêté un sixième suspect dans le massacre perpétré le 2 avril par un commando islamiste à l’université de Garissa (est) et interroge désormais cinq Kényans et un Tanzanien, selon un document produit mardi par la police devant un tribunal de Nairobi.

Ce tribunal a prolongé de 30 jours la garde à vue de cinq suspects kényans – amenés devant la Cour – et un tanzanien – toujours interrogé à Garissa, faisant droit à une demande de la police.

Jusqu’ici, les autorités kenyanes n’avaient fait état que de l’arrestation de cinq suspects et n’avaient dévoilé les nationalités que de deux d’entre eux, un Kényan et un Tanzanien.

La police a besoin de les détenir plus de temps pour conclure les investigations et déterminer les chefs exacts d’inculpation, a déclaré à la Cour l’avocat de l’Etat.

Des examens de police scientifique sont en cours, notamment l’analyse des données de leurs téléphones qui ont révélé qu’ils étaient en communication constante avec les assaillants durant l’attaque, a-t-il poursuivi.

Les six suspects sont soupçonnés d’avoir apporté leur aide au commando islamiste qui a pris d’assaut jeudi à l’aube l’université de Garissa, tirant au hasard sur ceux qu’ils croisaient, avant de s’y retrancher durant près de 16 heures avec de nombreux otages, après avoir relâché les musulmans.

Selon un bilan officiel, l’attaque a fait 148 morts – 142 étudiants, trois militaires et trois policiers.

Massacre de Garissa - Kenya
Massacre de Garissa – Kenya

Previous EN DIRECT / LIVE: AS Monaco - Montpellier HSC - Ligue 1 France en streaming - 7 Avril
Next Plagiat: après Mika, Rihanna...à qui le tour ?

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *