11 femmes indiennes sont mortes après avoir subi une ligature des trompes bâclée


Femmes Inde
Femmes Inde

Onze femmes indiennes sont mortes et des dizaines d’autres ont dû être hospitalisées en Inde à la suite d’un programme de stérilisation de masse, organisé samedi dernier dans un camp de santé géré par le gouvernement de l’Etat central du Chhattisgarh, qui a tourné au drame.

Plus de 50 autres sont à l’hôpital, au moins 20 sont dans un état critique à la suite des opérations de ligature des trompes.

La stérilisation est la méthode la plus répandue de planning familial en Inde où nombre d’Etats organisent de telles opérations et indemnisent les femmes qui acceptent d’être opérées mais des ONG critiquent ces programmes, les femmes étant souvent mal informées des risques.

Les fonctionnaires nient qu’il y a eu une négligence, malgré le fait que toutes les femmes (83 femmes) ont été opérées en cinq heures environ par un chirurgien et son assistant. Camps de stérilisation gérés par l’État sont tenus afin de réduire les 1,3 milliard d’habitants en l’Inde. La plupart de ceux qui sont opérés sont des femmes très pauvres et souvent payé de 20 euros pour être stériliser. Avides de remplir leurs objectifs, certains gouvernements offrent également des biens, tels qu’une voiture ou de l’électroménager, pour recruter des couples volontaires.

Le gouvernement de l’Etat a lancé une enquête et des habitants de Bilaspur sont descendus dans la rue pour exprimer leur colère et demander des sanctions contre les médecins. Les villageois de Bilaspur deuil après la catastrophe. Quatre responsables de la santé ont été suspendues.

Femmes Inde
Manifestation contre les programmes de la stérilisation en masse

Previous Découvrez les remises sur les jeux PS4 proposées par la boutique PSN
Next Elim CAN 2015: Match Cameroun vs RD Congo en direct streaming sur Foot+ dès 16h

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *