« 184 » premier pingouin né par insémination artificielle


Pingouin
Pingouin

Le bébé pingouin de Magellan encore sans nom, simplement connu sous le nom « 184 » a éclos au Sea World de San Diego il y a 12 semaines, mais les premières images ont été rendues public cette semaine.

Elle est la première née par insémination artificielle, cette technique aidera les chercheurs à accroître la diversité de la population de pingouins en captivité et d’aider leurs études sur les créatures.

« L’objectif de notre centre de recherche est d’étudier la biologie de la reproduction de l’espèce, d’apprendre autant que possible et l’utiliser pour contrôler non seulement la santé de nos populations au zoo, mais ainsi que les populations sauvages ainsi« , a déclaré le Dr Justine O’Brien, directrice scientifique de centre de reproduction à Sea World.

Le bébé pingouin va bien. Douze semaines après sa naissance, il est à intégrer la population de pingouins et à se nourrir toute seule après que c’étaient les biologistes qui le faisaient.

Il y a environ 1,8 million de manchots de Magellan vivant à l’état sauvage. L’espèce est généralement trouvée en Amérique du Sud autour des îles Malouines, au Chili et en Argentine. L’espèce est considérée «quasi menacée», comme la population a été touchée par les déversements de pétrole, la diminution du nombre des poissons et le changement climatique.

O’Brien affirme que le succès de la reproduction de 184 est non seulement utile à des fins de recherche, mais pourrait aider les scientifiques à l’avenir pour augmenter la faune de manchots et d’autres espèces.

« 184 » premier pingouin né par insémination artificielle

Previous Le virus VIH comme traitement contre le cancer ?
Next OL - PSG (Femme): Match Olympique Lyonnais vs Paris Saint-Germain en direct live sur beIN Sports 1 dès 18h45

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *