Torturée par le père de ses enfants, elle est forcée de lui écrire en prison !


Torturée, elle est forcée de lui écrire en prison
Torturée, elle est forcée de lui écrire en prison

Une mère qui avait été torturé pendant sept heures devant ses deux fils jumeaux a été forcée d’écrire à son agresseur, ou faire face à la perspective d’être envoyé en prison elle-même.

Natalie Allman, 29 ans, a été battue avec un haltère et a subi des coups de couteau au niveau de la gorge par Jason Hughes, 42 ans, parce qu’elle soit «laide» aux yeux des autres et ce après qu’elle l’a largué.

Ancien soldat de l’armée territoriale, Hughes a été emprisonné pendant neuf ans en 2012 pour l’attaque brutale au domicile du couple à Ross-on-Wye, Hertfordshire.

A présent, un juge a ordonné à Mme Allman d’envoyer trois lettres par an pour Hughes afin de l’informer de tous ce qui se passe avec leurs garçons de cinq ans et y compris des photographies des enfants chaque année à Pâques, septembre et décembre.

Ceci rentre dans le cadre des lois parentales de l’homme, et si Mme Allman n’est pas conforme, elle pourrait être emprisonnée.

«Nous sommes les victimes, pas lui. Je pensais qu’il allait me tuer et mes garçons ont tout vu. Ils étaient terrifiés », dit-elle au magazine The People.

«Je suis tellement en colère que la loi défend toujours ses droits parentaux et qu’il est toujours en mesure de nous contrôler derrière les barreaux.»

Mme Allman avait rencontré Hughes, qui était déjà père de deux, en 2008, quand ils étaient tous deux des aides à domicile.

Ils se sont fiancés en 2010, et elle a découvert qu’elle était enceinte de jumeaux.

Mais Hughes avait un problème d’alcool incontrôlable. En Février 2011 Mme Allman a mis fin à leur relation juste deux mois avant la date de leur mariage prévu.

Natalie Allman
Natalie Allman

Previous ASSE/OM: Match AS Saint-Etienne vs Olympique de Marseille en direct streaming sur Canal+ dès 21h
Next Hilary Duff: arriver au point-mort avec son mari, elle décide de divorcer

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *