Grippe: les Français ne veulent pas se vacciner malgré la nécessité de cette prévention


Vaccin
Vaccin

Avec l’impact qu’a l’Ebola sur les personnes, il ne serait pas judicieux de se permettre d’avoir la grippe en ce moment. La meilleure prévention est la vaccination alors n’hésitez pas!

Le virus Ebola et la grippe ont les mêmes symptômes, ce qui pourrait induire certaines personnes en erreur. Comme les personnes sont terrifiées par ce virus, un simple cas de grippe engendrerait un réel effet de panique. Ainsi, il serait opportun de trouver les meilleurs moyens de prévenir cette affection hivernale qui serait inévitable.

En effet, la grippe en France touche chaque année entre 2 millions et 8 millions de personnes. Un chiffre divulgué par le Groupe d’expertise et d’information sur la grippe qui précise que cette affection est à l’origine de la mort de 1 500 à 2 000 personnes et essentiellement chez les plus de 65 ans.

La grippe est à prendre au sérieux pourtant les Français ne seraient pas aussi inquiets face à cette maladie. La preuve, cet hiver, seul 29% des Français compte se vacciner selon baromètre PHR (un groupement de pharmaciens)/Ifop. Le meilleur moyen de se prémunir contre la grippe est de se faire vacciner pourtant moins d’un tiers des Français n’envisage pas de le faire pour des raisons comme un manque de confiance dans l’utilité du vaccin ou encore la peur que ce vaccin comporte un risque.

Grippe: les Français ne veulent pas se vacciner malgré la nécessité de cette prévention
Grippe: les Français ne veulent pas se vacciner malgré la nécessité de cette prévention

Previous Jared Leto pressentie pour le prochain Joker ?
Next Une ville américaine avance Halloween et Noël pour un enfant malade

1 Comment

  1. Avatar
    Durand-U
    11 novembre 2014
    Répondre

    – Le vaccin contre la grippe est le plus dangereux selon les chiffres des indemnisations aux USA :

    http://www.initiativecitoyenne.be/article-le-vaccin-contre-la-grippe-est-le-plus-dangereux-selon-les-chiffres-des-indemnisations-aux-usa-122336058.html

    – « Les médecins devront surveiller les effets secondaires » (du vaccin contre la grippe A/H1N1) ; par CARMEN KREFT-JAÏS, chef du département de pharmacovigilance à l’Afssaps

    Source : http://www.leparisien.fr/societe/les-medecins-devront-surveiller-les-effets-secondaires-04-09-2009-627210.php

    […] Or, des effets secondaires graves sont possibles, comme l’a montré l’apparition de 1 000 cas d’une maladie neurologique grave appelée Guillain-Barré aux Etats- Unis, en 1976.

    A l’époque, 30 personnes sont mortes, à la suite d’une vaccination massive de 45 millions d’Américains contre la grippe A, entraînant l’arrêt de la campagne de vaccination par le président Gérald Ford. […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *