SAP pour accélérer l’innovation et la croissance en Afrique avec des investissements s’élévant jusqu’à 500 millions


SAP
SAP

SAP SE a annoncé aujourd’hui un plan sur sept ans pour perfectionner les compétences des talents africains locaux et stimuler l’innovation et la croissance durable en Afrique.

Avec plus de 1 300 clients sur le continent, SAP permet déjà aux entreprises et aux gouvernements de toutes tailles de se développer, de croître et de globaliser, ainsi que de faire la transition vers une économie novatrice axée sur une technologie de réseau. Dans le cadre de cet engagement, SAP Afrique prend à présent la responsabilité des opérations SAP dans 51 pays africains, dont le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Mauritanie.

Avec la vision d’aider à rendre l’Afrique plus apte à fonctionner et à améliorer la vie des Africains, SAP prévoit d’investir jusqu’à 500 millions de dollars jusqu’en 2020 en continuant à s’appuyer sur le taux de croissance impressionnant à double chiffre de la région. L’objectif est d’établir la région de l’Afrique comme l’un des cinq plus grands marchés en croissance de l’entreprise à l’échelle mondiale. Beaucoup de l’investissement direct se fera en dehors de l’Afrique du Sud, où SAP a déjà une empreinte solide.

Ce plan a été rendu public aujourd’hui lors d’une conférence de presse organisée par Robert Enslin, membre du conseil exécutif de SAP SE et président des Opérations de Clients mondiaux, et Pfungwa Serima, le PDG de SAP Afrique.

« Le marché africain est unique en ce qui concerne son potentiel de croissance et sa volonté d’innover« , a déclaré Enslin. « Le Conseil d’administration de SAP est persuadé qu’il s’agit maintenant du bon moment pour prendre notre engagement et notre responsabilité en vue de développer l’Afrique au niveau suivant. L’investissement supplémentaire de SAP sur le continent reflète la vision de SAP pour contribuer au meilleur fonctionnement du monde en fournissant une innovation de pointe. En Afrique, nous avons l’intention de nous engager et d’investir dans un plus grand nombre de marchés tout en contribuant à l’établissement de la base de talent approprié pour l’industrie informatique en soutenant nos clients et nos partenaires en contribuant activement à encourager la technologie cruciale et l’ensemble des compétences en matière d’affaires et de nouvelles possibilités d’emploi en Afrique » .

« SAP Afrique a plus de 20 ans d’expérience d’exploitation fructueuse sur le continent« , a déclaré Serima. « SAP Afrique tire parti de sa présence établie et des relations d’écosystème valorisées pour débuter immédiatement l’exécution de ce plan grâce aux quatre piliers clés qui, selon nous, conduiront à la plus forte croissance et au plus grand impact pour le continent. »

Le plan de croissance de SAP Afrique repose sur les piliers suivants :

  • Accélération de la croissance de l’industrie de l’énergie et des ressources naturelles, des services publics, du secteur public, des services financiers et des télécommunications dans les principaux pays de l’Afrique du Sud, au Nigeria, au Kenya, en Angola et au Maroc.
  • Promouvoir l’innovation sur le continent en accélérant le déploiement de solutions technologiques SAP innovantes de base qui peuvent aider à résoudre les énormes défis de ressources auxquels l’Afrique est confrontée. L’Afrique est dans une position unique pour absorber les dernières innovations technologiques, y compris le mobile, le cloud et la technologie phare de plate-forme de mémoire SAP HANA®, car de nombreuses entreprises ne sont pas accablées par le poids d’anciens systèmes déjà en place.
  • Améliorer la croissance des petites et moyennes entreprises (PME), ce qui contribue pour 40 pour cent du PIB de l’Afrique, en sélectionnant le Kenya comme le prochain marché pour l’Initiativede l’entrepreneur émergeant de la société,en raison de la force et du potentiel du marché kenyan pour la croissance et le soutien d’un écosystème entrepreneurial prospère.
  • Construire une croissance fondamentale et développer des compétences avec le lancement de sessions de programme de bourses d’étude supplémentaires Skills for Africa au Kenya, Afrique du, au Nigeria et en Angola en fin d’année en favorisant un écosystème ouvert de consultants qualifiés dans le domaine de SAP pour l’exécution de différents projets. Cette évolution fait suite à l’annonce faite l’année dernière d’un accord SAP de développement de compétences pour l’Afrique avec laBanque Mondiale.

« Les technologies innovantes telles que la mobilité et le cloud sont parmi les segments informatiques les plus dynamiques et possèdent déjà un impact significatif sur la capacité des entreprises à croître et à innover« , a déclaré Mark Walker, directeur du secteur Pénétrations et Industries verticales, IDC Moyen-Orient, Afrique et Turquie, IDC. « Nous faisons face à un tournant majeur où il nous faut soit embrasser la nouvelle technologie soit rester ancrés dans le passé. Les plans d’investissement solides dirigés vers l’avenir ne renforceront pas seulement considérablement le paysage des TIC en Afrique, mais aussi sa capacité à soutenir la concurrence à l’échelle mondiale. »

SAP
SAP

Previous Eminem et Sia signent pour la bande originale du film The Equalizer
Next OL: Match Olympique Lyonnais - FC Astra en direct streaming sur beIN Sport 1 à partir de 20h30

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *