Fusillades à Paris: État d’urgence décrété et fermeture des frontières


Fusillades à Paris
Fusillades à Paris

Suite aux plusieurs fusillades qui ont eu lieu à plusieurs endroits à Paris dans la soirée du vendredi 13 Novembre 2015 et qui ont fait au moins 42 morts selon l’État-major de la préfecture de police, le Président de la République, François Hollande s’est exprimé déclarant l’État d’urgence.

Notons que l’état d’urgence confére aux autorités administratives le pouvoir d’ordonner des perquisitions à domicile de jour et de nuit et ces mêmes autorités sont habilitées à prendre toutes mesures pour assurer le contrôle de la presse et des publications de toute nature ainsi que celui des émissions radiophoniques, des projections ciné-matographiques et des représentations théâtrales.

Qu’est ce que l’état d’urgence ?

« Des attaques terroristes d’une ampleur sans précédent sont en cours. Il y a eu plusieurs dizaines de tués, il y a beaucoup de blessés, c’est une horreur. Nous avons, sur ma décision, mobilisé toutes les forces possibles pour qu’il puisse y avoir la neutralisation des terroristes et la mise en sécurité de tous les quartiers concernés. »

« J’ai également demandé des renforts militaires. J’ai également convoqué le Conseil des ministres. Deux décisions seront prises : l’état d’urgence sera décrété, ce qui veut dire que plusieurs lieux seront fermés, la circulation sera interdite dans certains endroits. L’état d’urgence sera décidé sur l’ensemble du territoire. »

« La deuxième décision que j’ai prise, c’est la fermeture des frontières afin que les personnes qui ont commis ces crimes puissent être appréhendées. Nous savons d’où vient cette attaque. Nous devons faire preuve de compassion et de solidarité, mais nous devons également faire preuve d’unité. »

« Face à la terreur, la France doit être forte, elle doit être grande. Nous devons aussi appeler chacun à la responsabilité. Ce que les terroristes veulent c’est nous faire peur, nous saisir d’effroi. Mais il y a face à l’effroi une nation qui sait se défendre. Nous n’avons pas terminé les opérations. C’est en ce moment que les forces de sécurité font assaut notamment dans un lieu à Paris. »

François Hollande
François Hollande

Previous Fusillades à Paris : 42 morts selon des sources officielles
Next Attentats de Paris: Des kalachnikovs retrouvés dans une Seat noire

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *