Tunisie: Daech (Etat Islamique) revendique l’attaque terroriste contre le musée du Bardo


Daech - Etat Islamique
Daech - Etat Islamique

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque perpétrée la veille au musée du Bardo à Tunis, selon un enregistrement audio diffusé jeudi sur Internet. L’attentat a coûté la vie à 23 personnes et blessé 44 personnes, dont six grièvement.

Le mouvement djihadiste rend hommage aux deux assaillants, qu’il qualifie de « chevaliers de l’Etat islamique ». Les autorités tunisiennes ont arrêté neuf suspects suite à cette attaque. L’armée devait être déployée dans les principales villes du pays pour y renforcer la sécurité.

Les deux assaillants ont été identifiés. Ce sont Yassine Abidi et Hatem Khachnaoui, des noms à consonance tunisienne. Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, il s’agit « probablement » de Tunisiens. Il n’est pas encore établi s’ils appartiennent à l’une ou l’autre des organisations terroristes. Mais l’un des deux était connu des services de police.

Rassemblement prévu

Dans une brève déclaration télévisée mercredi soir, le président Béji Caïd Essebsi s’était engagé à combattre « le terrorisme (…) sans pitié ». Peu après, plusieurs centaines de personnes s’étaient réunies dans le centre de Tunis pour dénoncer cette attaque, scandant notamment: « La Tunisie est libre, les terroristes dehors ».

Quelques heures plus tard, des appels à l’union nationale se sont succédé, notamment dans la presse tunisienne. Le chef du parti islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi, s’est dit convaincu que « le peuple tunisien se tiendra uni face à la barbarie ».

Au total, une trentaine d’associations et de syndicats ont mobilisé leurs sympathisants pour un rassemblement silencieux « contre le terrorisme ». Il se déroulera jeudi après-midi dès 16h00 (heure suisse) près du lieu du carnage.

En début de matinée, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a indiqué qu’il demandera jeudi soir aux Etats membres de l’UE d’examiner des « moyens additionnels » pour aider la Tunisie. Interrogé par la radio Europe 1, il a salué la France, qui, en matière de lutte contre le terrorisme, « sauve l’honneur de l’Europe ».

Croisiéristes manquants

Le dernier bilan des victimes établi par les autorités tunisiennes recense 23 morts, dont 20 touristes étrangers et trois Tunisiens. En outre, 44 personnes ont été blessées, dont six grièvement.

Le croisiériste MSC a annoncé que neuf des touristes tués étaient des passagers de son paquebot MSC Splendida. Par ailleurs, Costa Croisières a fait savoir que 14 des quelque 3000 passagers du « Fascinosa » n’étaient pas remontés à bord du navire qui a quitté Tunis dans la nuit.

Deux touristes espagnols ont en outre été retrouvés jeudi matin au musée du Bardo. Ils avaient passé la nuit cachés dans un bureau, a indiqué un employé du site.

Musée du Bardo
Musée du Bardo où l’attaque a eu lieu le mercredi 18 Mars 2015

Previous Zlatan Ibrahimovic: critiqué, les siens viennent à la rescousse
Next Amal Clooney : choquée par l'impolitesse d'Angelina Jolie !

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *