Vaccin contre l’Ebola: un test clinique entamé


Lancement d’un essai clinique de phase 1 d'un vaccin contre Ebola
Lancement d’un essai clinique de phase 1 d'un vaccin contre Ebola

Alors que Le virus Ebola a causé jusqu’ici  plus de 8 100 morts en Afrique de l’Ouest depuis le début de l’épidémie en décembre 2013, un essai clinique de phase 1 d’un vaccin contre le virus vient d’être lancé.

Le laboratoire pharmaceutique américain Johnson&Johnson vient de faire part du lancement d’un essai clinique de phase 1 d’un vaccin contre le virus Ebola. Il s’agit donc d’un nouvel espoir pouvant mettre un terme à cette épidémie qui est à l’origine de la mort de plus de 8100 personnes en Afrique de l’Ouest.

Le test sera mené par l’Oxford Vaccine Group, qui fait partie de l’University of Oxford Department of Paediatrics. Le processus a déjà commencé, la première dose de vaccin  a été injectée à certains volontaires. A l’issue de cette expérience, les chercheurs noteront la tolérance au vaccin et jugeront surtout de sa sécurité. Dans un premier temps, les 72 volontaires reçoivent une dose ayant pour objectif de stimuler le système immunitaire. Puis, ils recevront  une seconde dose destinée à booster la réponse immunitaire.

Si cet essai est concluant, le laboratoire pourra fournir un nombre important de doses de ce vaccin contre l’Ebola. « Nous avons produit plus de 400 000 vaccins (soit 800 000 doses) en prévision d’une étude clinique plus large d’ici à fin avril », indique le laboratoire. Au total, « 2 millions (soit 4 millions de doses) seront disponibles au cours de l’année, avec la possibilité de parvenir rapidement à 5 millions (soit 10 millions de doses) si nécessaire, sur 12 ou 18 mois. »

Des volontaires ont reçu la première dose du vaccin contre l'Ebola
Des volontaires ont reçu la première dose du vaccin contre l’Ebola

Previous Chris Martin: entre Gwyneth Paltrow et Jennifer Lawrence, il ne sait plus où donner de la tête
Next Scandale sexuel du prince Andrew

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *