François Fillon et Alain Juppé s’affichent en adversaires face à Nicolas Sarkozy


Alain Juppé - François Fillon - Nicolas Sarkozy
Alain Juppé - François Fillon - Nicolas Sarkozy

François Fillon, candidat à la primaire de l’UMP pour la présidentielle de 2017, s’est affiché en « homme libre » face à Nicolas Sarkozy, désormais officiellement relancé à la conquête du pouvoir perdu en 2012. Alain Juppé a, lui, estimé qu’il irait jusqu’au bout, alors que Nicolas Sarkozy devait s’exprimer en soirée à la télévision française.

Dans un discours devant ses partisans réunis à Domont, dans le Val d’Oise, François Fillon s’est abstenu de prononcer le nom de l’ex-chef de l’Etat, dont il a été cinq ans durant le Premier ministre. Mais il y a fait allusion. « Je n’ai pas le culte des sauveurs mais le culte des idées », a-t-il déclaré.

« Aujourd’hui, la question n’est pas de savoir qui peut battre (le président socialiste) François Hollande – a priori tout le monde« , a-t-il poursuivi. « La question est comment rassembler les Français et, surtout, pour quoi faire?« , a poursuivi l’ex-Premier ministre.

Au-dessus de la mêlée

Comme Alain Juppé, membre comme lui de la direction collégiale provisoire de l’UMP, François Fillon a assuré qu’il ne prendrait pas parti dans l’élection du futur président du mouvement, un poste brigué par Nicolas Sarkozy et sept autres candidats.

« Mon rôle au sein de la direction collégiale me commande de ne pas prendre parti, de rester au-dessus de cette compétition interne. Je ne donne aucune instruction« , a-t-il dit. Il a précisé vouloir rencontrer tous les candidats pour connaître leurs projets, leurs valeurs et leurs objectifs. « Quant à moi, je vais assumer jusqu’au bout la mission de la direction collégiale. Et puis j’agirai en homme libre, parce que notre mouvement a besoin de débats pour se réinventer.« , a-t-il ajouté.

Pour le reste, François Fillon a consacré son discours à une critique en règle de François Hollande, de son gouvernement et de sa politique et à sa propre vision de l’avenir de la France.

Riposte de Juppé

Alain Juppé a de son côté jugé que le match avec Nicolas Sarkozy était lancé. Dans l’émission « Le Grand Rendez-vous » sur Europe 1 et i<Télé, le maire de Bordeaux a déclaré: « Je sais bien qu’aujourd’hui le match a commencé et que le tacle commence. On essaie de faire croire que je n’irai pas jusqu’au bout (…). L’intox a commencé« , a-t-il dit.

L’ex-ministre français des Affaires étrangères a assuré qu’il était décidé à briguer l’investiture de la droite: « Je ne suis pas une girouette« , a-t-il déclaré. « Je vais aller jusqu’au bout (…). Si je suis candidat à la primaire, c’est pour la gagner« , a-t-il ajouté.

François Fillon - Alain Juppé
François Fillon – Alain Juppé

Previous Match Basketball Femme: France vs USA en direct streaming sur beIN Sport Max dès 17h
Next Premier League: Match Manchester City vs Chelsea FC en direct streaming sur Canal+Sport à partir de 17h

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *