Julie Gayet est dans le noir alors que François Hollande assiste à un feu d’artifice phénoménal


Julie Gayet
Julie Gayet

Tandis que le chef de l’État assistait, attentif, au phénoménal feu d’artifice orchestré à la tour Eiffel pour les festivités nationales, la jolie actrice de 41 ans, Julie Gayet, a, en effet, pris part à une soirée tout aussi festive donnée pour le dixième anniversaire du célèbre restaurant parisien Dans le noir.

Situé au cœur de la capitale, le restaurant Dans le Noir propose une expérience unique, un repas plongé dans l’obscurité avec des serveurs tous non voyants. Chic et radieuse, la belle quadra faisait ainsi partie des nombreux invités à participer à cet événement et a pris la pose, très souriante, au côté de son ami non voyant Gregory Richard de La Tour.

Décontractée et d’humeur légère, Julie Gayet n’a pas semblé le moins du monde perturbée par le concept très original de la désormais incontournable enseigne, créée par Edouard De Broglie (présent avec sa femme Aliona) et Didier Roche qui, en l’espace d’une décennie, est devenue une référence en matière de gastronomie mais aussi un véritable laboratoire de vie sociale et d’intégration professionnelle de personnes handicapées.

L’actrice et productrice a profité d’une soirée conviviale à laquelle ont également pris part Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance publique et ancien haut-commissaire aux solidarités actives, ainsi que Grace de Capitani, venue au bras de son compagnon Jean-Pierre Jacquin, ou encore l’écrivain Yann Queffélec, accompagné de son épouse Servane.

Emmanuel Maubert, désormais ex-chroniqueur de l’émission C à vous, n’avait pas non plus manqué de répondre présent à l’invitation, tout comme l’ex-nageuse Muriel Hermine, le styliste Christophe Guillarmé et l’animateur Frédéric Lopez.

La chef cuisinière et animatrice Babette de Rozières et l’actrice Katia Tchenko n’avaient pas non plus manqué le rendez-vous et se sont délectées d’une soirée forte en sensations. Car un repas dégusté dans le noir fait en effet perdre tout repère visuel, forçant les convives à ne compter que sur leurs autres sens : l’ouïe, le toucher, le goût et l’odorat – le menu exact n’étant dévoilé qu’à la fin, une fois la pièce éclairée d’une lumière tamisée.

L’enseigne Dans le noir revendique 30 000 couverts par an, et plus de 100 000 dans le monde avec des succursales internationales éphémères ou permanentes notamment à Londres, Barcelone et Saint-Pétersbourg.

Julie Gayet
Julie Gayet

Previous Philippines: une fillette de 3 ans en vie durant ses funérailles
Next Nabilla n’est pas désirée à Europe 1 et encore moins à Canal+

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *