Avant d’être piraté, Sony Pictures savait que son réseau était vulnérable


Sony ne sait pas surveiller ses systèmes informatiques
Sony ne sait pas surveiller ses systèmes informatiques

Un audit de sécurité a été réalisé plus tôt cette année et avait démontré des lacunes dans la façon dont le studio de cinéma surveillait ses systèmes informatiques, selon un rapport publié par Recode.

Quelques mois avant la cyberattaque qui avait forcé Sony Pictures de fermer ses systèmes informatiques, un audit de sécurité avait découvert des imperfections dans la façon dont le studio Sony surveillait son réseau, selon un rapport.

Price Waterhouse Coopers avait effectué un audit au cours de l’été dernier et au bout duquel on avait déduit qu’un pare-feu et «plus de 100 appareils » étaient surveillés à l’interne par l’équipe du studio plutôt que l’équipe de sécurité de Sony chargée de superviser l’infrastructure, a rapporté Recode vendredi soir.

Les auditeurs ont par la suite conclu que cet écart pourrait signifier un temps de réponse plus lent en cas de problème. Vers la fin du mois dernier, les pirates ont fait irruption dans le réseau informatique de Sony Pictures, piratant par la même occasion des documents internes et des courriels, et ils les ont publiés au cours des dernières semaines pour partager ses fichiers sur les différents réseaux.

Une poignée de films, dont quelques-uns que Sony n’avait pas encore sortis, ont également été divulgué. Un groupe de hackers se faisant appeler gardiens de la paix a revendiqué la responsabilité de l’attaque.

Sony Pictures
Sony Pictures

Previous Bracelet connecté: voilà pourquoi il vous le faut !
Next Ligue 1: L'AS Monaco rencontre l'OM dès 21h00

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *